Crowdin

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

Le 24 janvier dernier 232 personnes, dont 86 mineurs, ont été arrêtés en marge de la manifestation tolérée par la ville de Bruxelles « Contre les violences policières ».

Geslaagde campagne

3.770,00€ Verzameld op 3.000,00 €

78 Donateurs
0 Resterende dagen

125%

Bijdragen worden ingezameld tot 30 September 2021


Beschrijving project

L’action en justice que nous entreprenons est exceptionnelle par son ampleur, par le nombre de plaignants et d’avocats, par le soutien de policiers et d’organisations de défense des droits humains et par son relais médiatique.

Initiatiefnemer project

Action en justice contre les policiers violents. Parents, avocats et associations pour les droits humains se mobilisent autour des victimes pour que Justice soit faite.


don Non-marchand et social

Over het project


Action en justice en faveur des victimes des violences policières du 24 janvier 2021

LE 24 JANVIER DERNIER 232 PERSONNES, DONT 86 MINEURS ONT ÉTÉ ARRÊTÉS EN MARGE DE LA MANIFESTATION TOLÉRÉE PAR LA VILLE DE BRUXELLES CONTRE « LA JUSTICE DE CLASSE » ET « LES VIOLENCES POLICIÈRES ».

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

Nous avons besoin de votre soutien pour que la justice puisse jouer pleinement son rôle.

Les plaintes contre les policiers sont rares et les chances d’aboutir à une sanction sont extrêmement réduites.

Mais l’action en justice que nous entreprenons ici est exceptionnelle par son ampleur, par le nombre de plaignants et d’avocats, par le soutien de policiers et d’organisations de défense des droits du citoyen et par son relais médiatique.

Nous ne faisons pas le procès de la police mais de certains policiers
qui n'ont pas leur place en ce corps de fonctionnaires essentiels au bon fonctionnement de la société. Au-delà des sanctions imposées aux policiers violents du 24 janvier nous pouvons ensemble envoyer un signal à tous ceux qui bafouent les droits du citoyen.

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

Les médias ralayent l'événement

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

Les adolescents et les parents horrifiés ont décidé de porter plainte contre ces policiers violents et racistes.

Les plaignants ont été rejoint par une dizaine policiers ainsi que par le syndicat la CGSP Police, indignés par les pratiques de leurs collègues.

Unia (Service Public indépendant qui lutte contre la discrimination et protège les droits fondamentaux) ainsi que La Ligue des Droits Humains se joignent également à la plainte des parents et des jeunes.

Mais l’accès à la justice est cher. Et même si les avocats travailleront à tarif réduit ou pour certains gratuitement, la facture de la justice sera lourde, notamment à cause des frais de procédure.

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

L’ACCÈS À LA JUSTICE EST CHER. ET MÊME SI LES AVOCATS TRAVAILLERONT À TARIF RÉDUIT OU POUR CERTAINS GRATUITEMENT, LA FACTURE DE LA JUSTICE SERA LOURDE, NOTAMMENT À CAUSE DES FRAIS DE PROCÉDURE.

De nombreux jeunes n’ont pas les moyens de contribuer financièrement aux frais de justice. Nous avons donc décidé d’organiser cet appel de fonds pour garantir un accès à la justice pour tous.

Nous ne voulons pas faire le procès de la police. Nous respectons ce corps de fonctionnaire qui joue un rôle essentiel fans le bon fonctionnement de la société.

Mais certains policiers doivent être sanctionnés pour leurs comportements violents, racistes et sexistes. Ils alimentent le désordre, ils créent la peur de la police chez les jeunes et discréditent les policiers qui font leur travail dans le respect du citoyen.

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

La presse est présente lors du dépôt de plainte au Palais de Justice de Bruxelles

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice
Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

Nous avons besoin de vous pour garantir un accès à la justice à toutes les victimes.

A ce stade, il est difficile d'évaluer l'ensemble des frais de procédure, de Justice et d'avocats, (qui dépendront de la longueur de la procédure, des recours possibles, ...) Par ce Crowdfunding le Collectif des Parents cherche à rassembler 18.000€ pour compléter l'apport des plaignants.

Nous avons réparti notre besoin de financement par priorité, en plusieurs paliers. Notez bien que le premier palier est un minimum à atteindre pour permettre aux jeunes et leurs familles d'accéder à la Justice

Premier palier -> 9.000 € :

Deuxième palier -> 15.000€ :

Troisième palier -> 18.000€ :

Le Collectif des Parents s’engage à consacrer la totalité des fonds reçu aux frais de justice de cette affaire. Dans le cas où les fonds récoltés dépasseraient les frais de justice, le Collectif des Parents s’engage à reverser le solde à la Ligue des Droits Humains.

Merci à vous

Aidons les victimes des violences policières du 24 janvier 2021 à faire appel à la Justice

Merci à tous les donateurs de cette cause dont l’enjeu dépasse les sanctions aux policiers violents du 24 janvier mais qui vise à envoyer un signal fort pour que l’Etat de Droit soit respecté en toutes circonstances par les fonctionnaires qui sont chargés de le défendre.

Bijdragen tonen

Tegenprestaties


Bijdragen voor 5€
0 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 10€
3 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 20€
11 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 35€
6 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 50€
8 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 75€
1 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 100€
3 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 150€
0 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 250€
0 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 500€
0 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit.

Bijdragen voor 1000€
0 Donateurs Onbeperkt

Permettez à ces jeunes de se défendre en justice et de faire prévaloir l'Etat de Droit. Pour ce montant et plus, contactez-nous et nous créerons une contrepartie à votre nom ou celui de votre organisation.

Projecten in de kijker

Ons team wil deze inspirerende projecten extra in de kijker zetten. Lees meteen meer !

Uw browser is niet up-to-date

In het kader van de verbeterde technologie en de verhoogde beveiliging ondersteunt Microsoft niet langer uw browser. Om deze site te kunnen raadplegen, <span class="bold txt-c-main">moet u Internet Explorer naar een recentere versie updaten.</span>